La stratégie des 4 éléments

Sans les 4 éléments que sont l’air, l’eau, le feu et la terre, il n’y aurait pas de pommes de terre ! C’est pourquoi nous avons opté pour une compensation d’après ces quatre éléments. Pour en savoir plus sur chacun des projets, consulte notre « Initiative de protection climatique de 11er ».

Air

Énergie éolienne à Taïwan

 

Les deux parcs éoliens de ce projet contribuent à promouvoir le développement d’énergies renouvelables à Taïwan et à aplanir le chemin vers une évolution durable du pays. Le projet empêche chaque année le rejet de plus de 320 000 tonnes de gaz à effet de serre dans l’atmosphère.


Pour plus de détails

 

Eau

Énergie hydraulique en Chine

 

Ce projet regroupe plusieurs petites centrales hydroélectriques qui produisent ensemble des énergies renouvelables pour le sud-ouest rural de la Chine. Les centrales hydroélectriques injectent dans le réseau électrique local de l’énergie renouvelable sous forme d’énergie hydraulique, ce qui permet d’éviter des émissions supplémentaires de gaz à effet de serre. 

 

Par ailleurs, le projet soutient des initiatives sociales sur place et y améliore la qualité de vie grâce à une alimentation électrique fiable du projet.   


Pour plus de détails

 

Feu

Des cuisinières à efficacité énergétique au Rwanda

 

Avec ce projet, nous encourageons la diffusion de technologies innovantes pour les cuisinières dans diverses communes du Rwanda. Ce projet profite d’une part à l’environnement car la consommation de combustibles, et donc le rejet de CO2, diminue. D’autre part, les foyers profitent également eux-mêmes des nouvelles cuisinières à efficacité énergétique.

 

Vous pouvez économiser des frais, réduire le rejet d’émissions polluantes dans l’air ambiant et grâce à la réparation et à la vente des cuisinières, des emplois supplémentaires sont créés sur place.  


Pour plus de détails

Terre

Protection de la forêt en Amazonie

 

Le projet « REDD + » (Réduction des Émissions dues à la Déforestation et à la Dégradation forestière) œuvre pour une diminution des émissions par la déforestation et le déboisement en Amazonie. Il s’agit ici d’un mécanisme de financement pour la préservation des forêts avec pour objectif principal la réduction des émissions de gaz à effet de serre, du déboisement et de la dégradation des forêts.

 

Au cours des trois premières années du projet, on a ainsi déjà évité de produire au total plus de 500 000 tonnes d’émissions de CO2.

Pour plus de détails